[email protected] +243 972 020 956
La tricherie et la corruption de la jeunesse en période électorale : manipulation de la jeunesse comme outil de la violence.
juin 22, 2018
0

Indépendance du Congo le 30 Juin 2017 !

Les congolais et les congolaises se préparent chacun à sa manière à célébrer cette fête historique.

Il ya une année, le 30 Juin 2017, Monseigneur François Xavier Maroy, Archevêque de Bukavu, réunissait de nombreux  jeunes dans une de grandes salles de la cathédrale Notre dame de la Paix au tour des questions sur le processus électoral.

Lors d’une conférence entièrement diffusée à la Radio Maria, il avait souligné le rôle des jeunes comme moteur de changement en RDC. Il avait en même temps profité de la présence du représentant de la CENI en province, Gaudens Maheshe, pour rappeler la nécessité d’offrir régulièrement au public des informations qui lui permettent de s’approprier les processus électoral.

En même temps  il interpellait le Représentant de la CENI en province et Présent dans la salle, Gaudens Maheshe, sur la nécessité d’offrir régulièrement au public des informations qui lui permettent de s’approprier le processus électoral.  Pour lui les élections font partie des occasions qui permettent aux congolais et au congolaises d’opérer un choix en même d’honorer les efforts des Pères de l’Indépendance.

« La tricherie et la corruption de la jeunesse en période électorale : manipulation de la jeunesse comme outil de la violence »  avait été ce jour-là une des communications appréciées. Développé par le Discours de Me Arsène Lumpali qui intervenait au compte de la Commission Diocésaine Justice et Paix, ce sujet avait été d’une interpellation extrêmement mobilisatrice sur le rôle que doivent jouer les jeunes dans la construction de la Paix et la reconstruction de la RDC. Il nous faut une jeunesse « qui se démarque et qui exige qu’on cesse de la considérer comme un bloc homogène, une bande des perdus qui plutôt constitue un problème à résoudre à la société…une jeunesse qui doit faire partie des solutions aux problèmes de notre société… une jeunesse en mesure de dire tout haut : nous ne voulons plus des prédateurs au pouvoir, nous refusons la manipulation et la violence, nous voulons bâtir une véritable RDC, un Congo riche et prospère pour toutes ses filles et pour tous ses fils ! »

En cette prochaine fête de l’indépendance, ces phrases résonnent et interpellent encore comme si elles étaient prononcées à l’instant même. Les enjeux pour les élections sont de taille et les jeunes, tout le peuple congolais doivent se rassurer qu’ils allument les phares de la résurrection de la RDC de sorte que ces élections en soient une véritable opportunité à saisir absolument.  Lisez tout le contenu  de ce discours dont la méditation pourrait encore une fois alimenter des réflexions qui donnent le sens qu’il faut à l’Indépendance du Congo.

Excellente Fête de l’Indépendance à tout le Peule Congolais appelé à dresser les fronts longtemps courbés !

Signé

Madame Liliane Buhoro

Coordinactrice à la SYNIGL

NB: Pour télécharger ces articles 1 & 2 en pdf , consulter les liens ci-dessous

1. La tricherie et la corruption de la jeunesse en période électorale : manipulation de la jeunesse comme outil de la violence.

 

2. Indépendance du Congo le 30 Juin 2017 !

 

 

Please follow and like us:
error
fr French
X
Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
YouTube
YouTube